Ils nous l'ont raconté
Ils nous l'ont raconté
Témoignage d’habitants du Pas-de-Calais et de la Somme



Date de parution : 15 septembre 2014
ISBN : 978-2-36790-032-2
1 illustration
16 par 23.5 cm
Dos carré collé
184 pages

14 €


La compagnie Les Héritiers s’est fait l’interprète de paysans, marins-pêcheurs, mineurs, commerçants, instituteurs, artistes, sportifs, villageois ou citadins qui nous offrent leur histoire en partage dans ce livre Ils nous l'ont raconté écrit par les auteurs Aline CHEVAL et Jacqueline DEWERDT-OGIL.

La transmission du métier, autrefois, « c’était automatique », de gré ou de force. À l’usine, les enfants étaient embauchés avec le même métier que leurs parents. Ce que les parents faisaient, les enfants étaient capables de le faire. « Fils, petit-fils, arrière petit-fils de ». Parfois, le destin, la vie ou l’histoire se sont cependant mêlés de contrarier les vocations. Quelques-uns ont pu, ont su, choisir une voie différente, parfois en tâtonnant longtemps ou en suivant des chemins détournés.

Ce thème de la transmission entre en résonance avec le parcours personnel et la recherche artistique de Jean-Claude Rousseau, metteur en scène de la compagnie.

Dans ces tranches de vie, chacun peut se reconnaître, voire s’identifier, et suivre les changements survenus au cours des cinquante ou soixante dernières années. Ces récits
du quotidien mettent en valeur le patrimoine humain du Nord de la France.

« Au travers de spectacles, de vidéos et d’expositions, la compagnie Les Héritiers a réalisé une fresque authentique des années d’avant la deuxième guerre mondiale jusqu’au XXIème siècle. Elle a donné la parole à des anonymes, peu habitués à s’exprimer en public, qui sont devenus de véritables personnages. De l’Auxilois au Pays fréventin, en passant par Etaples, Lucheux, les Vertes Vallées, Beauval, Saint-Pol-sur-Ternoise et Pernes-en-Artois, des dizaines et des dizaines d’hommes et de femmes ont raconté. Les représentations ont connu un vif succès auprès des habitants de la région. Mais le théâtre est éphémère. C’est pourquoi la compagnie a choisi de publier une partie des témoignages recueillis. »
                                                                       
                                                                         Agnès Van Gheluwe,
                                                                         Présidente de la Compagnie



>>> Presse :
extrait 1 -