Dunkerque
Dunkerque


Date de parution : 30 novembre 2011
ISBN : 978-2-915800-81-4
95
dos carré cousu
104 pages

25 €


Par les photographies d’Eléonore Delpierre et des textes de Gabriel Thierry tous traduits en langue anglaise, nous avons tenté à travers ce livre préfacé par Jacques Duquesne, de faire rejaillir ces différents visages de la ville de Dunkerque.

En quelques chapitres, cet ouvrage vous fera découvrir ces lieux poétiques, bâtiments titanesques et personnalités attachantes qui font la ville. Car Dunkerque, c’est un peu tout cela, finalement... Le contenu se décompose en parties 7 parties : « L’industrie », « Le port », « La mer », « Au quotidien », «Dunkerque surprenante », « L’âme de la ville », « Dunkerque historique ».

Dunkerque est une ville à plusieurs facettes. Maritime et portuaire, bien sûr, mais aussi festive, industrieuse, créative. Le tout dans le respect d’une culture unique, forgée à travers une histoire tumultueuse, de cette ville, porte d’entrée de la France vers l’Europe du Nord. La ville vit aujourd’hui paisiblement avec ses voisins Anglais, Belges et Hollandais, mais ce ne fut pas toujours le cas pour ce port stratégique, un des verrous de la Mer du Nord.

« Dunkirk has many facets : a seaside town and a port, it is also a festive, hard-working and creative city – all this showing respect for a unique culture, forged through a tumultuous history as the French gateway to northern Europe. Today, Dunkirk lives in peace with its English, Belgian and Dutch neighbours, but this has not always been the case for this strategic harbour – one of the keys to the North Sea... » (traduction intégrale des textes en anglais)

C’est que Dunkerque et l’agglomération sont beaucoup de choses à la fois. Et tout cela, on ne peut l’évoquer sans un pincement au cœur. Pour ceux qui y vivent, mais aussi, espère-t-on, pour tous ceux qui ont posé leur baluchon sur ses quais, que ce soit pour une nuit ou pour la vie. Tout n’est pas rose cependant. Après la reconstruction et l’ère faste de la sidérurgie sur l’eau, Dunkerque doit faire face aux nouveaux défis de son siècle. Conserver, amplifier le rôle de son port, se battre pour l’emploi dans une économie qui fait désormais la part belle aux services, et repenser la ville après la fin des grands ensembles et la migration du port vers l’ouest.

Photographies : Eléonore Delpierre, photographe.
Textes : Gabriel Thierry, journaliste.
Traducteurs en anglais :
  Jean-Luc Demizieux : traducteur. Il ntervient notamment auprès de l’Université (musicologie, éducation) et de l’INRA (sociologie, histoire, agronomie, etc.), correcteur des
           ouvrages de langue française pour différents éditeurs (Presses du Belvédère, Jocatop, IAC Editions d'Art).
  Laura Sayre : traductrice et journaliste.