Daniel  Carlier


Carlier

El'z'avintures et mésavintures de Ch'Père Pachnord


Naissance de Daniel Carlier le 15 avril 1939 à Corbehem, village proche de Douai où se passent son enfance et son adolescence dans une agréable ambiance familiale. En 1959, c'est l'appel sous les drapeaux et l'affectation dans l'armée de l'air en Algérie pendant 27 mois. 
De retour à la vie civile, le travail ne manque pas. Deux enfants (Bruno et Hervé) viennent s'inscrire sur les pages du livret de famille. 
Devenu quinquagénaire, il s'intéresse à la poésie. La participation à différents concours suscite des critiques justifiées qui lui permettent d'améliorer sa prosodie puis de glaner quelques lauriers sur les plans régional et national. 
Le patois est un vocable qui est resté gravé dans sa mémoire; c'est donc tout naturellement que sa langue grand-maternelle entre au sein des poèmes évocateurs de souvenirs, d'anecdotes en rapport avec l'actualité ou de situations inventées de toute pièce.
Par le biais de l'association, Les Rosati d'Artois, il fait la connaissance de Robert Mille, poète patoisant qui apprécie ses écrits et qui le parraine le 27 novembre 2005 lors de son intronisation parmi les membres de cette association anacréontique. 

L'oeuvre du poète se compose à ce jour de l'année 2009, de 400 textes écrits avec le soucis de respecter les règles imposées par la prosodie. 
Quatre recueils de poésies et une bande dessinée ont été publiés :
En 1999 : Inne pinte ed bon sang (Une pinte de bon sang) 
En 2002 : Ichi Douai... tout l'monde déquind ! (Ici Douai, tout le monde descend!)
En 2003 : L'patois'rie thérapie. Ce recueil a été présenté exclusivement pendant les journées Téléthon 2003 et vendu au profit de l'A.F.M. 
En 2004 : El z'houillère... à 100% (Les Houillères à 100%)
En 2006 : El z'avinture et mésavintures de ch'père Pachnord (Ed. Nord Avril), une bande dessinée poético-patoisante publiée régionalement à 5 000 exemplaires. 7 historiettes de l'auteur avec les dessins de Léon Prouveur.

Daniel Carlier attache beaucoup d'importance à l'origine de la création d'un récit qui n'est jamais le fruit du hasard et qui mérite d'être précisée.