Evènements, rencontres, recherches...

Un nouveau restaurant polonais ouvre ses portes :

"Comme chez Babcia"
au 13, rue Decrombecque (anciennement l'Arcadie II) à Lens
voir la page Facebook...



Rencontres et interventions à Sains en Gohelle 



A l'occasion du salon du livre de Sains en Gohelle, le samedi 7 juin, nous avons pu présenter les différentes collections de la maison : la littérature adulte, les romans de la région, le tourisme, les romans policiers ados, les albums  de jeunesse...

C'est dans une ambiance conviviale et chaleureuse que le public a pu assister à des animations manuelles et divertissantes tels que les mises en scène d'Anne Théréné et Jeannick Elard pour leur albums de jeunesse respectifs ( Le petit bonheur de Mademoiselle Pois, Piou-Piou...) Etaient également présents pour d'autres animations et dédicaces : Delphine Dumouchel et Samuel Pereira.
Un premier salon agréable, satisfaisant et encourageant pour l'année prochaine !


 


 

 





Dédicace de Léa Collin au Bateau Livre : sur les lieux du tournage


C'est ce samedi 31 mai à la librairie "Le Bateau Livre" à Lille, que nous avons retrouvé notre jeune Léa  Colin pour une nouvelle dédicace de Tim Golder 



 


... mais également pour la première partie du reportage lui étant consacré par TF1. L'équipe journalistique souhaitait la voir en contact avec ses lecteurs pour ensuite l'interviewer chez elle, afin de se plonger dans son univers. Mr Dufossé, fondateur de Nord Avril, a également participé au reportage en répondant aux questions du journaliste.





On attend au plus vite la diffusion du reportage final ( programmé cette semaine pour le journal de 20h)

 

Léa Collin bientôt sur TF1 !!!



Le prix Ruralivres, qu'a reçu notre talentueuse Léa  Colin, a su attirer les projecteurs de TF1 !

Pour l'occasion, une dédicace sera prévu ce samedi 31 à partir de 14h à la librairie Le Bateau Livre, Rue Gambetta à Lille.

Nous vous invitons à venir la rencontrer et à découvrir ou re-découvrir l'univers de Tim Golder.

 

De passage au Salon du Livre RURALIVRES, ce mercredi 7 mai à FRUJES


Les Foyers Ruraux ont organisé encore une fois cette année, les prix Ruralivres. Une organisation et un projet mis en place pendant plus d'un an, qui se clôt par le salon du Livre, cette année à FRUJES. Parmis les deux récompensées, on retrouve notre jeune et talentueuse Léa  Collin, primée dans la catégorie Collégiens ( Grignoteurs adressés au 6ème et 5ème).


Une journée pleine d'émotions et surchargée pour notre jeune lycéenne de 15 ans.



C'est sans oublier la présence de deux auteures phares de la collection Estelle jeunesse ( et l'illustratrice Bénédicte BOULLET)   : Jeannick ELARD et Delphine DUMOUCHEL


 




















 






Léa Colin a accordée une interview à la Voix Du Nord concernant les deux romans des aventures de Tim Golder et l'obtention du prix Ruralivres, qu'elle reçoit mercredi.

L’idée de Tim Golder, jeune griffonneur, lui est venue un soir, Léa Colin était en cinquième. Elle écrit deux chapitres, les donne à lire à son père qui les laisse traîner. Quand elle lui demande pourquoi il ne les a pas lus, il réplique qu’elle s’arrête toujours quand il y a le plus de suspense. « J’étais un peu vexée. Je lui ai promis de terminer l’histoire pour mon treizième anniversaire. » Le jour de ses 13 ans, Léa Colin gagne son défi. Tim Golder est né, ses aventures avec Bleu or, son griffon mi-aigle mi-lion, prennent vie sur le papier – Eragon, Percy Jackson ou Harry Potter lui ont servi d’inspiration.

« Je ne connaissais personne »

Elle fait lire la centaine de pages imprimée à ses profs de français au collège Cassin, à Wizernes, qui affirment que l’histoire est publiable « mais qu’il faut avoir ses entrées dans le monde de l’édition. Je ne connaissais personne ». Au Salon du livre de Lumbres, Léa Colin évoque l’idée de trouver un éditeur après d’un auteur, qui lui conseille de rencontrer le sien, Patrice Dufossé, de Nord-Avril. Elle lui remet son manuscrit, il lui répond trois mois après, « j’avais presque oublié ce projet », sourit Léa Colin. À l’automne 2012, après quelques modifications – du titre notamment, qui faisait trop penser au héros de J. K. Rowling – Tim Golder, Le Monde des griffons, paraît. Huit cents exemplaires s’écoulent, l’ouvrage est en cours de réédition.

Quand le premier paraît, Léa Colin a déjà entamé l’écriture du deuxième tome, Tim Golder, Les Maudits ont disparu. À l’été 2013, elle l’envoie à son éditeur, « on ne s’est pas posé la question, pour nous c’était évident qu’il le publierait », dit-elle. Il le fait. Le deuxième Tim Golder est paru vendredi. La vie de Léa Colin a changé. Elle écume les salons du livre, une dizaine l’année dernière, rencontre des célébrités. « À un salon, j’étais assise à côté de Jean-Louis Debré mais j’ignorais totalement qui il était. Je lui ai raconté les bêtises que je faisais à table au collège et après j’ai su que c’était un ancien ministre », rigole-t-elle. « On a déjeuné avec lui, il a donné beaucoup de conseils à Léa, notamment d’apprendre les langues, se souvient sa maman, Pauline Colin. C’est peut-être ce qui nous a orientés vers une section britannique au lycée Montebello, à Lille. C’était sur concours, Léa a été sélectionnée. »

Léa Colin ne pense pas devenir auteur, « je touche 9 % du prix du livre en librairie, 30 % si je le vends par moi-même. Je ne gagne pas assez pour en vivre, dit-elle. Et puis je pense qu’à ne faire que ça, on se lasse ». Elle apprend donc l’anglais, neuf heures par semaine, interne à Lille. Ça lui laisse moins de temps pour aller aux salons, moins de temps pour écrire aussi. Le troisième et dernier tome de Tim Golder est néanmoins déjà en route. Et elle pense se tourner vers de la science-fiction, après. Ça lui laisse quand même un peu de temps pour recevoir le prix Ruralivres, catégorie grignoteurs mercredi, à Fruges. « Ce sont des collégiens qui votent pour le livre qu’ils ont préféré. Quand j’étais au collège, j’y participais. L’année dernière, j’étais à Ruralivres en tant qu’auteur, ça me faisait déjà bizarre d’être de l’autre côté de la barrière. Mais être lauréate, je n’aurais jamais imaginé. J’ai écrit ce livre pour des collégiens, ça me fait d’autant plus plaisir. »

Léa Colin tient également un blog http://timgolder.skyrock.com et une page Facebook, Tim Golder.



Sortie du livre Record Battu d'Alain Rambeau



La Voix du Nord du vendredi 24 mai 2013

 


Avec ce livre, Alain Rambeau nous emmène à -444 mètres, au fond de la fosse 8 ou fosse Cornuault d’Evin-Malmaison, là même où une poignée de jeunes mineurs un peu fous, et durs à la tâche ont réalisé par leur travail un événement particulier, à l’époque impensable même, mais qui n’a pas fait la une des journaux.

À paraître le 7 juin 2013

Premier salon de la littérature de jeunesse à Flines-lez-Râches (59)

A l'occasion d'un partenariat entre les éditions Nord Avril, le collège Jean Moulin et les trois écoles primaires de la commune, le salon Fline's Plume a eu lieu le vendredi 31 mai 2013 à la salle des mariages de Flines-lez-Râches.

De 16 h 30 à 19 h 30, de nombreux auteurs et illustrateurs étaient présents pour présenter et dédicacer leurs ouvrages, sous la houlette de Patrice Dufossé : Jean Rime, Samuel Pereira, Jeannick Elard, Anne Théréné, Jean-Marie Tricot ...

Cet événement, soutenu par la Comission Culture, a fait suite à une action pédagogique menée auprès des élèves des classe de CM2 et de Sixième, portant sur la lecture et les métiers du livre.

Gaëtan Bergues, coordinateur du projet et documentaliste du collège, a travaillé sur la découverte des métiers d'auteurs, d'illustrateurs et d'éditeurs, en s'appuyant sur plusieurs ouvrages jeunesse publiés chez Nord Avril, tels que La vallée des licornes (Jeannick Elard), Émilie la petite rêveuse (Anne Théréné) ou encore Tim Golder : Le monde des Griffons (Léa Colin).

 

Interventions pédagogiques à l'Ecole Pigeon Vole de Bouvignies (59)


Philippe Bertaux, illustrateur, est venu présenté devant Madame Bataille, institutrice et les enfants de niveau CE1 - CE2, son activité d'illustrateur et les personnages de son album Jeunese : Rébellion sue le chantier, écrit par Nicole Snitzelaar.

Jeannick Elard a répondu aux nombreuses questions des élèves de niveau CM1 et CM2 après la lecture du Monde d'Agoal en classe et à la maison et les recherches à partir d'un questionnaire pédagogique fourni.

Jean Rime est l'illustrateur du livre et étudiant 5ème année à l'Ecole des Beaux-Art de Tournai. Son intervention permit de comprendre comment s'est opérée la collaboration avec Jeannick Elard. Patrice Dufossé, éditeur, présenta à son tour un métier peu connu, le parcours des livres, devant les enfants du Cours Moyen.


La Voix du Nord du vendredi 27 janvier 2012

Les vendredi 27 janvier et samedi 28 janvier 2012, le salon du livre au cours duquel les parents purent découvrir les travaux en classe, d'autres    livres, discuter avec les enseignants et l'éditeur, clôtura cette opération.

 




Le Marché du Ch'ti, en novembre 2011, à Billy-Montigny (62), convivial... avec Joëlle, Alain (au fond de la photo), Monique, Gérard... et Guy Dubois ! 








 
A livre ou vert... A Nieppe !



Dimanche 2 octobre 2010, Nicole Snitselaar et Philippe Bertaux vinrent participer au salon du livre de la Ville de Nieppe afin d'y présenter le livre Jeunesse "Rébellion sur le chantier". Bonne ambiance et bel accueil ! 
 
Durant le week-end du 14 au 16 mai 2010, la commune de Marly, en coopération avec la librairie Jeunesse "Culture Môme" de Valenciennes, a organisé son premier salon du livre, un événement placé sous le signe  de l'enfance.
Au programme: rencontres avec des auteurs, lectures, atelier de confection de livre tenu par des enfants, bouquinistes...
Les éditions Nord Avril y étaient représentées le samedi 15 mai par Joëlle Jonas, auteure de Cache après l'tiote bête!, et Sophie Leta, illustratrice de La petite grenouille aux pieds bleus.


 

A Marly, les poèmes en rouchi de Joëlle Jonas ont su trouver leur public ...
















En plus d'une dédicace, les amateurs de grenouilles ont eu droit à une illustration de la page de garde réalisée sous leurs yeux par Sophie Leta.

 

 
 









 
 

Premier salon du livre de Hazebrouck
24 et 25 avril 2010


 

Pour la première du salon de Hazebrouck, les "Bouquinales", les auteurs des éditions Nord Avril sont venus en force présenter leurs ouvrages dans une ambiance conviviale et détendue: Monique Vermeulin, Jean-Pierre Roussel, Daniel Granval...



 
 

 

 
 
 

Jenny Clève, commédienne du Nord et co-animatrice de l'émission Goutez-moi ça sur France 3, est venue dédicacer sa biographie, Jenny du Nord.

















A l'occasion des "Apartés" offert par les organisateurs du salon, Jenny, drôle et naturelle, nous a livré quelques anecdotes de sa carrière dans le cinéma.














Jean Vindevogel quant à lui s'est déplacé à l'occasion de la sortie d'un documentaire sur les combattants de la ligne Maginot, Un observateur raconte, basé sur le témoignage de son père.



Autre inauguration lors du salon: L'Baraque à rires d'Alain Lempens (sur la photo) et Henri Wozniak, collection de sketchs, "bamboches" et autres "bouffonderies" dans lesquelles les Picards et les Ch'tis font rire à en "braire".









 Les enfants n'ont pas été oubliés: Joëlle Jonas et Noémie Leman (sur la photo) ne se sont pas cachées pour signer leur livre, Cache après l'tiote bête!









 
« Pou garder toudis un coeur d'infant ! »

Cache après l'tiote biête ! Cherche la petite bête !,
Joëlle Jonas est l'auteure de l'album de poèmes pour enfants en picard valenciennois dont Noémie Leman a réalisé les aquarelles. En vente dès mars au Furet du Nord de Valenciennes.

- Comment avez-vous créé les comptines ?
« J'ai d'abord conçu les personnages, qui sont des animaux : el caracole, l'escargot, l'pipi-malo, le bourdon, l'mouque à miel, l'abeille, l'michorelle, le perce-oreille ou l'pourcheau d'mur, le cloporte. J'ai ensuite élaboré les décors, par tierre, par terre, in l'air, en l'air, d'zous l'pierre, sous la pierre et dins l'iau, dans l'eau, qui correspondent au milieu naturel de chaque espèce zoologique. »

- Vous avez d'ailleurs beaucoup travaillé le lexique avec le dictionnaire du picard valenciennois du poète Jean Dauby.
« Je donne des cours de rouchi dans les écoles élémentaires de Denain : je réalise un récit avec les enfants, je le traduis en rouchi et ils en jouent des saynètes. Je suis membre de l'association Georges Fidit à Valenciennes, dont Roger Bar et André Peulmeule font partie
et dans lesquelles des ateliers et des lectures sont mis en oeuvre. »

- Vous organisez de plus le spectacle pour enfants Saute in l'air ! en mars et en avril.
« Ce sont des poèmes sur les thèmes de la joie et de la naïveté de l'enfance, que Max-André Lézy, le guitariste du groupe Al Orti, a mis en chanson. Nous en avons créé cinq tableaux en deux versions : une avec deux rôles, Lalie et Zeph, que nous jouons nous-mêmes et une avec cinq personnages, Lalie, Zeph, Juju, Jeanne et Pierrot, pour les élèves du cours moyen de l'école Nelson-Mandela de Marly. »

- Vous ne produisez que des poèmes ?
« Je travaille les formes brèves qui conviennent à l'enfant en général. J'ai réalisé des poèmes sur le thème du chat, mais également des récits, dont le personnage est une araignée, Katie Mini cherche un ami et La Maison de Katie Mini. J'ai transposé des contes comme Blanche-Neige ou Le Petit Chaperon rouge en rouchi. » RECUEILLI PAR C.B.



« Saute in l'air ! »

Les élèves de C.M. 2 de l'école élémentaire Nelson-Mandela de Marly ont joué la comédie musicale Saute in l'air ! dans l'auditorium Saint Nicolas à Valenciennes le 19 mars.

Saute in l'air !, ce sont avant tout des comptines en rouchi de la poétesse Joëlle Jonas sur les thèmes de la joie et de la naïveté de l'enfance. Elle a extrait des poèmes de son album pour enfants Cache après l'tiote biête !, Cherche la petite bête !, comme « L'Michorelle », « Le Perce-Oreille » ou « Ouh ! Cha pique ! », « Ouh ! Ça pique ! ». Elle a beaucoup travaillé le vocabulaire avec le dictionnaire du picard valenciennois du poète Jean Dauby.

« Pou garder toudis un coeur d'infant ! »

Elle a ensuite réalisé des saynètes que Max-André Lézy, le guitariste du groupe Al Orti, a mises en chanson et dont le refrain est : « Saute, saute, saute in l'air et mets d'côté d'côté tes mijères ! Saute, saute, saute in l'air ! N'ravise pus toudis par tierre ! Ardeviens comme un infant et rends hommache au printemps ! ».

Joëlle Jonas a elle-même peint les panneaux du décor.

Ils ont créé deux versions des cinq tableaux du spectacle : l'une, avec les rôles de Lalie et de Zeph pour eux-mêmes et l'autre avec cinq personnages, Lalie, Zeph, Juju, Jeanne et Pierrot pour les enfants. Joëlle Jonas et Max-André Lézy les ont fait répéter toutes les semaines pendant six mois. Ils ont ainsi célébré le vingtième anniversaire de l'association Georges Fidit de Valenciennes, à l'occasion duquel Alain Guillemin, doctorant en Art et culture à l'université Lille 3, a donné une conférence sur les marmousets, les marionnettes et les cabotins dans le théâtre picard et la troupe L'Arnitoile un spectacle de sketchs et de chansons. Joëlle Jonas et Max-André Lézy ont produit leur spectacle le 1er avril dans la salle de la Renaissance à Longueau. C.B.



12e salon de Bondues
mars 2010 : thème "Le conte de fées"

Monique Vermeulin, Joëlle Jonas, Noémie Leman
... Les auteurs des Editions Nord Avril ont présenté leur nouvel ouvrage au salon de Bondues, dans le centre Alain Poher, le samedi 13 et le dimanche 14 mars dans une ambiance conviviale, joyeuse et féérique.


Monique Vermeulin et son roman Comme sur un nuage


















Joëlle Jonas et ses poèmes en rouchi pour enfants Cache après l'tiote biête !

















Noémie Leman et les aquarelles de l'album jeunesse Cache après l'tiote biête !